NOUS NOUS AIMIONS LE TEMPS D’UNE CHANSON

Peut-être l'amour ne dure-t-il que 5 minutes, ou moins encore, peut-être juste le temps d'une chanson ?

Cabaret de chansons françaises

L’AMOUR dure trois ans selon Frédéric Beigbeder. Trois ans, point barre. Certains sociologues parlent de 2 ans et les superstitieux aiment à jouer avec le chiffre 7. On ne sait pas mesurer le temps d’un AMOUR. Et si l’AMOUR ne durait que 5 minutes ? Encore moins, peut-être ?

Assurément, l’AMOUR est un moment, une histoire et comme toutes les histoires, elle a un début, un milieu et une fin. On y trouve les joies des premiers émois, les fantasmes de la personne rêvée. On vit l’AMOUR ensuite et on découvre l’autre, en se découvrant soi-même. Enfin l’histoire se termine, la mélodie s’achève.

Ressource inépuisable pour les compositeurs, le thème de l’AMOUR a offert à chaque génération des chefs d’œuvres musicaux. Nous en interpréterons certains… Le spectacle proposé cette année par l’association LE ROSEGORGE tend à emmener le public dans les méandres de cette histoire universelle. A travers un répertoire varié, il mettra en avant le rire, le burlesque et évidemment l’émotion que la vie amoureuse exprime.

Avec Anne-Laure Varone, Emily Sarrasin, Justine Darbellay, Priska Cordonnier, Patricia Darbellay et Stéphane Storelli au CHANT, Valentin Claivoz à l’ACCORDEON, André Vouilloz au PIANO, Bernard Vouilloz à la GUITARE, Sacha K. Rudaz au SON et à la régie, Olena Mishchuk à la LUMIERE et David Moret à la MISE EN SCENE.